Archives de Catégorie: Technique

Les masques de fusion Photoshop: excellent article dans Réponses Photo 232 de Juillet

Je n’ai aucune action chez eux, mais Réponses Photo a produit un superbe article de 3 pages sur l’optimisation de photo noir et blanc avec les masques de fusion de votre logiciel photo Adobe.

J’ai toujours un peu ramé avec les calques de réglages, les masques de fusion, la gestion des pinceaux, le nuancier, les couleurs de premier et d’arrière plan, l’impact de l’effet choisi (quand c’est blanc ou quand c’est noir?). Je ne pense plus être un débutant en CS, mais un conseil ou deux me font toujours du bien.

réponses photo 232

Tout cela est couvert en 3 pages denses mais bien construites, qui expliquent ce dont on a besoin pour faire ce travail d’amélioration d’une photographie N&B. Ni plus, ni moins.

Valable pour le portrait, l’architecture, tout quoi 😉

Très bon article aussi sur le reportage de Lisa Wiltse sur les Mennonites aux USA . Et le partage d’expérience d’un photographe qui a vendu 6 photos sur Yellow Korner.

Enfin, de l’objectif! Un bon aperçu des zooms grand-angles, télé et transstandards par grande marque.

A bientôt sur artphotoheritage, Serge

Publicités

La photo du jour: analyser ce qui se passe…

Je suis occupé à re-trier toutes mes photos dans Lightroom. Je n’en ai pas tellement, je suis modéré dans mes ardeurs de mitrailleur: 5.500 négatifs après un premier nettoyage de printemps l’an passé. Et je jette beaucoup à l’importation.

Mes photos de New York ne m’ont pas transcendées outre mesure. Je suis plutôt de la campagne, et le vert n’est pas le plus présent des pâturages à New York…

L’intention

J’aime beaucoup la photo de rue, le portrait volé, saisi à la sortie d’un métro avec des yeux de fous ou un sourire qui détonne avec le stress ambiant. Malheureusement c’est une discipline qui demande beaucoup de pratique…

Tout près de Time Square, en route vers le plus grand magasin photo du monde (B&H), je suis tombé sur un petit coin en dehors du temps. On se serait cru en Italie, ou dans une petite ville anglaise.

Je voulais capturer la vie des « vrais » gens, mais aussi le trafic, les grands immeubles, l’atmosphère. Fallait que ça grouille, mais tout en restant un peu intemporel. Cadrage à hauteur d’épaule, mise au point un peu lâche. Ambiance de pellicule et du grain pour une photo de vie urbaine.

La technique

Canon Eos 40D, optique EF-S 18-55mm à 24mm, diaphragme à F/8 pour avoir de la profondeur de champ. 1/320 sec ISO-200 pour éviter quand même trop de flou de bougé.

Le matin, vers 10h en Juillet. Bonne lumière, un peu dure.

J’ai beaucoup travaillé avec mon logiciel photo habituel: luminosité, courbes, noir, contraste.

Correction des aberrations de l’optique, ajout de vignettage, grain.

Travail particulier sur les ombres et lumières pour avoir le bonhomme à l’avant-plan juste assez sombre mais pas trop non plus.

Léger virage sépia pour donner une peu de volume 😉

Contraste et saturation sur la route et les façades. renforcement de l’ombre du drapeau.

Le résultat

C’est pour moi une belle photo. Difficile à extraire de mes archives, mais je suis heureux de l’avoir exhumée. J’aime beaucoup le bonhomme sombre à l’avant-plan qui se pose là comme une interrogation, comme un malaise: « qu’est-ce je fais là? ». J’aime l’opposition blanc noir, mouvement-statique, humains-voitures…

Le conseil du jour? Ne jamais hésiter à essayer autre chose sur une photo qui en apparence ne donne rien.

New York city portrait street shot walker
Un autre conseil du jour (du soir, il est 20:07)?
Regardez en noir et blanc, analyser la lumière sans ses couleurs, c’est alors que parfois, certaines choses se passent.
A bientôt sur artphotoheritage, Serge

Le contraste

Que ce soit en photo noir et blanc ou en photographie couleur, on ne fait jamais que gérer un flux de lumière, et peindre sur la pellicule ou le capteur. L’intensité lumineuse, la force du médium lumière est une donnée importante (je ne parle de composition encore). Le rapport entre les zones plus ou moins éclairées et leurs voisines est appelée contraste.

Différentes écoles de design se sont intéressées au contraste, dont le Bauhaus dans les années 20. Je vais reprendre différents éléments de composition et de positionnement dans cet article, avec quelques exemples, une photo de paysage, de portrait, … Lire la suite

La photo du jour: essayer encore et encore…

J’aime cet endroit de ma maison, avec le corridor d’entrée bien éclairé, et l’arrière plan et son vieux carrelage. Juste la bonne dimension pour y caser mon fils.

L’intention

Je voulais utiliser l’éclairage du jour pour ce portrait, doux, à 11h du matin en Octobre, pour éclairer à la fois le corridor, et le petit salon derrière. Composition classique, en L couché. Je voulais opposer les deux coins BG-HD en créant une diagonale dynamique. J’aime bien les tons moyens chauds, et j’aspirais à un rendu équilibré et doux, donc beaucoup de nuances de gris, un tout petit peu de blancs, et de noirs profonds. J’ai du faire déjà une centaine d’essais de portrait dans cet endroit. Certains mieux réussis que d’autres…

La technique

Mon optique EF préférée, 50mm F/1,8 diaphragme ouvert à F/2.2, je voulais un flou d’arrière plan (bokeh) doux. Temps de pose très lent, 1/10sec. Je savais que je risquais un flou de bougé, mais j’aime parfois ce rendu un peu « indéfini » pour un portrait cadré large. ISO-125 et flash (pour figer mon sujet et donc risquer d’être » trop » flou 😉

Flash en mode réfléchi, sur le mur derrière moi, à moins 1 ou 1,5IL. De cette façon, l’apport de lumière est très dilué. Comme les murs sont blanc cassé, la lumière reste douce.

Travail sur les niveaux, hautes lumières, ombres avec mon logiciel photo, léger recadrage (infime) à gauche et au-dessus. Ajout de grain, correction des défauts de l’optique.

Le résultat

Moyen à moyen bon. Les noirs sont un peu bouchés en dessous de la table, la pose de mon fils n’est pas optimale. J’aime bien le flou d’arrière plan et le rendu des carreaux de ciments, des nuances de gris.

A vous de juger:

portrait fils son noir et blanc composition conseil

Le conseil du jour? ré-essayer, changer de pose (accroupi, incliné, tourné vers la porte…). Certaine photo se mérite.

A bientôt sur artphotoheritage, Serge.

La question du jour: sommes-nous d’accord?

Bon, d’accord, ça commence mal, la question est mal fichue, on ne sait pas de quoi je parle… Ce doit être mon coté sombre qui fait des siennes.

portrait Serge Durand

J’aimerais avoir votre réaction sur la liste de 8 règles de  base en photographie digitale. Elles semblent faire l’objet d’un consensus (mou?) chez tout photographe lettré et c’est pour cela que je souhaite votre réaction. Ajoutez, commentez, critiquez, mais faîtes quelque chose de vos dix doigts sur le clavier!

Je consoliderai vos commentaires et re-publierai cette liste dans une page spécifique accessible directement en haut de mon blog, comme le glossaire ou la bibliothèque photo commentée.

Alors? On y va? C’est par ici que commence la visite:

Lire la suite

La photo du jour: le panneau de signalisation de votre réputation

Mes proches me demande régulièrement si je me sens bien, si vraiment, j’ai acheté tout ce matériel photo pour, en fin de compte, photographier des fleurs séchées, des culs de bouteilles ou des objets aussi anodins qu’un panneau d’affichage… C’est vrai que de se retrouver le derrière en l’air en plein été, le nez vissé sur le viseur de mon appareil photo pour essayer de capter « quelque chose » dans ce massif de pissenlits au bord de la route pourrait sous-entendre un certain trouble de l’équilibre (mental).

Il n’empêche, c’est ça aussi la photo, sortir des sentiers battus et ne pas tomber dans le piège de la facilité. Lire la suite

Mesurer la lumière pour un portrait réussi

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un portrait réussi? Pas facile de répondre…

Est-ce une photo le plus proche possible de la réalité (il faut vraiment montrer toutes ces rides?)

Ou bien est-ce une photo qui est « belle »? Si oui, ce serait très personnel.

Ou alors, serait-ce une photo qui, lorsqu’elle est affichée ou imprimée sur le médium choisi me donne l’impression de se rapprocher fidèlement de ce que j’avais imaginé, pré-visualisé?

C’est ce que nous allons voir dans cet article, avec une attention particulière sur le portrait. Lire la suite

La photo du jour: comment (ne pas!) transformer du noir ou du blanc en gris?

La difficulté quand on veut photographier des sujets très sombres, ou très clair, c’est de ne pas se « faire avoir » par la cellule de son appareil photo qui mesure la lumière en considérant la zone de lumière dont elle tient compte comme un gris neutre à 21%.

Hmm, ça nous aide tout de suite beaucoup ;-(

Pour vous donner une idée, ce gris neutre, c’est ça:

charte gris neutre zone system Ansel Adams

En photo couleur, l’équivalent en luminosité de ce gris serait la paume de la main ou bien la joue d’un visage à l’ombre, voire le goitre de votre belle-mère. Mais en quoi cela peut-il nous aider à faire une  meilleure photo?

Lire la suite

Composer avec des lignes et des courbes: changer de regard

Trouver un sujet intéressant à photographier relève parfois du casse-tête et de l’auto flagellation: « je veux faire une belle photo, je veux trouver LA photo à prendre! Maintenant ».

Oui Maître Lumos, oui…

Ce sentiment d’impuissance, de sécheresse (créative) se manifeste souvent, dans mon cas, en ville. Je me sens plus un photographe de portrait qu’un photographe de paysages urbains, de reportage sur les pavés.

Alors, comment provoquer la muse? Un conseil ou l’autre à partager? Lire la suite

Photo du jour: le portrait d’un punk

La photo de ses enfants est toujours délicate, souvent amusante, parfois interpellante… Peut-on montrer un coté moins beau, une image moins propre de son fils? Est-il concevable d’oublier la fonction « souvenir » (c’est un peu contradictoire, je sais) et se concentrer uniquement sur « la photo », c’est à dire, une création esthétique pure avec ses conséquences sur le rendu de la réalité, la beauté d’un enfant, le juste regard?

C’est ce que je vous propose aujourd’hui avec cette photo du jour.

Un de mes fils voulait la boule à zéro avant de se rendre à un camp scout en Juillet. Je lui ai proposé une coupe iroquois et quelques photos avant le désert capillaire. Il a accepté! Il y a un Dieu pour les photographes. Lire la suite