Archives du blog

Analyse d’une photo célèbre: « Tempête de sable, comté de Cimarron » d’Arthur Rothstein

Mon premier article sur le thème « Analyse d’une photo célèbre » continuant de susciter pas mal d’intérêt, je vous propose une autre analyse d’un des photographes majeurs de la FSA: Arthur Rothstein.

La première fois que j’ai vu cette photo, c’était dans un ouvrage sur la Farm and Security Administration: Une scène de la vie de tous les jours, au début du vingtième siècle, illustrant une famille qui marche face à une tempête de poussière. Un père et ses deux fils. Pourquoi cette photo là en particulier, pourquoi cette émotion… Lire la suite

Liège: un reportage photo

Mars 2014, un dimanche après midi, juste après le marché, Liège. Le quai de la Batte est quasi désert, juste un combi de la Police qui attend. Le restaurant chez Lequet est fermé. Pas de bol, j’avais envie d’un boulet ou deux. Lire la suite

Le nombre d’or pour sauver une chaussure?

J’étais dans mon salon avant-hier soir quand j’ai vu mes deux vieilles chaussures en cuir brun, éclairées par la TV et avec juste ce qu’il fallait de lumière sur le bout usé. Mais pas le courage de me lever pour aller prendre mon appareil à 3m de là.

Le lendemain, essai de rattraper le coup et préparation de tout le matériel. Même si je savais que ce ne serait pas évident. Lumière, cadrage, positionnement, … tout était différent. Bien fait pour moi, la prochaine fois, je me lèverai tout de suite. Ne vous êtes-vous jamais dit ça? Lire la suite

La photo du jour: prendre son matériel photo ou pas?

J’hésite toujours à prendre mon appareil photo reflex avec moi quand je me déplace à l’étranger (je voyage beaucoup pour mon travail).

Le problème n’est pas le boîtier, ce serait plutôt au niveau du parc optique… Et puis quel sac, les filtres, et ce foutu pied !

  • Que je prenne tout mon matériel, et je reste bloqué dans des réunions jusque tard le soir. Donc pas de photo.
  • Que je décide de ne rien emmener et le partenaire que je visite pour affaire organise un mini safari unique. Donc pas de photo non plus…

Moralité, je prends maintenant un set limité d’optique dans un petit sac.

Ma règle est devenue : Si j’hésite, je prends. Lire la suite

La photo du jour: les boites de thé

Je ne suis pas insensible au thé, j’adore les vieilles boites en bois qui sentent la cire.

J’avais trouvé dans une boutique à Liège deux très belles boites de rangement. Une fois remplie de tous mes thés, je les ai posées sur une table d’Ikea.

Il a suffi que j’investisse dans une nouvelle optique à mise au point manuelle pour que je puisse immortaliser mes petites boites 🙂

L’intention

Mon objectif était de jouer avec une faible profondeur de champ, de travailler la matière des contrastes et la composition avec des lignes fortes, des angles, afin de créer une belle photo intemporelle, irréelle, un peu. Je souhaitais suggérer un contenu, une fonction si pas secrète, en tout cas étrange.

Enfin, je désirais un escalier montant, du bas gauche vers la droite. Il fallait donc garder la deuxième boite suffisamment claire.

La technique

Mise au point manuelle sur mon objectif Pentax Takumar, diaphragme à f/1.4 ou 1.8 (pas d’exif), ISO-400 et 1/250 sec. pour éviter tout flou de bougé à la prise de vue (pas de pied) et garder la première boite nette (mise au point sur le dessus) mais avoir un bokeh intéressant. Mesure de la lumière spot sur la zone à moitié éclairée entre les 2 boites à droite. Je ne voulais pas de zone brûlée (càd sans détails dans les hautes lumières). J’ai fait 3 essais en mesurant la lumière sur ma future zone V (au milieu à droite), gris neutre à 18%. Ma prévisualisation me donnait cette zone comme mon futur gris neutre.

Le cadrage, la composition n’ont pas été évident à trouver, je voulais une certaine harmonie des blocs, des surfaces, et un équilibre entre zone d’ombre et zone de lumière.

Travail avec mon logiciel photo habituel, les courbes, le contraste, le noir, ombres et lumière et vignettage. Un peu de grain sur la fin.

Le résultat?

Je suis satisfait de mes essais. La photo est reposante, j’aime la matière et le travail sur chaque zone de lumière. Je trouve que le grain ne nuit pas à l’ensemble. Il y a une certaine atmosphère.

Je me demande quand même si une composition en carré n’aurait pas mieux fonctionné…

Et vous, auriez-vous procédé de la même manière?

boites thé nature morte still zone system

A bientôt sur artphotoheritage, Serge

Le cadrage: introduction.

On serait tenté de dire que le cadrage, ce n’est plus aussi important que ça… Lightroom ou Photoshop sont là pour corriger après ce qu’on aurait négligé avant, lors de la prise de vue.

Mais si c’était aussi simple, tout le monde ferait de superbes photos, et ce n’est pas le cas! Lire la suite