Archives du blog

Photos de rue à Bruxelles

En balade hier à Bruxelles avec dans la tête des envies de bouquins et de quelques photos de rue aussi. Grand soleil, belle lumière, après plusieurs achats dans un très agréable magasin de photo, PCH, je me lance! Un autre mini reportage dans une ville belge. Lire la suite

Analyse d’une photo célèbre: « Tempête de sable, comté de Cimarron » d’Arthur Rothstein

Mon premier article sur le thème « Analyse d’une photo célèbre » continuant de susciter pas mal d’intérêt, je vous propose une autre analyse d’un des photographes majeurs de la FSA: Arthur Rothstein.

La première fois que j’ai vu cette photo, c’était dans un ouvrage sur la Farm and Security Administration: Une scène de la vie de tous les jours, au début du vingtième siècle, illustrant une famille qui marche face à une tempête de poussière. Un père et ses deux fils. Pourquoi cette photo là en particulier, pourquoi cette émotion… Lire la suite

Le coin des bonnes affaires: les optiques manuelles M42

6 raisons de s’intéresser aux optiques à mise au point manuelle

Vous le savez (j’en ai parlé dans plusieurs articles), je m’intéresse depuis peu aux vieilles optiques Pentax et Carl Zeiss Jena à monture M42, entièrement manuelles.

Comme j’ai du visiter un paquet de sites et de pages pour me rassurer avant d’acheter mon premier objectif, je vous propose un résumé de ma démarche.

N’hésitez pas à me retourner vos commentaires avec votre propre expérience. Lire la suite

La photo du jour: portrait studio

Ca y est, je l’ai fait!

Depuis le temps que j’en rêvais…

J’ai donc connu ma première fois. Une autre première fois: une séance de shooting en studio! Avec Frederic, de Photographie-sportive.com, on a passé une bonne demi-journée à essayer des réglages d’éclairage pour du portrait studio avec deux magnifiques modèles: Frédéric et votre serviteur 😉

L’intention

Objectif: essayer de maîtriser deux types de lumières: naturelle, à travers une grande baie vitrée orientée au Sud Est et plusieurs flashes. Je souhaitais réussir à créer une atmosphère dense, avec des traits puissants (mais pas trop), des ombres et des reflets maîtrisés, un éclairage juste et pas envahissant.

Portrait en format carré pour « asseoir » le sujet.

La technique

Eos 40d, optique EF Canon 85mm, F/1.8 ouvert à 2.2, 1/60 sec, ISO-400. Nous n’avons pas assez tenu compte de la vitesse minimum à respecter. Pour information, la règle populaire dit qu’il faut toujours avoir un temps de pause au moins égal à l’inverse de la focale de l’objectif. En français, pour un objectif 85mm, il faut être à minimum 1/85 sec. Comme cette optique EF n’est pas stabilisée, on aurait du respecter la règle. Nous avons eu beaucoup de flou de bougé…

Une soft-box avec un flash Canon 480EX était placée à droite de mon visage, un parapluie en contre-plongée avec un Canon 430EX pour déboucher les ombres et le menton. Nous avons essayé différents réglages de puissance et couples diaphragme vitesse pour balancer l’apport des flashes et/ou de la lumière naturelle.

Correction et importation dans mon logiciel photo habituel, application d’un preset, ajout de noir, travail des ombres et lumières, grain, correction de l’objectif. Et voilà!

Le résultat

En dehors du reflet sur le verre droit de mes lunettes, j’aime bien la gestion de la lumière. On aurait pu être un poil plus net, mais la vitesse d’obturation ou le diaphragme ont été choisi un peu à la légère ;-(

A refaire donc, en préparant encore mieux la session.

Le conseil du jour: patience, patience. Ce travail en studio demande beaucoup de préparation… Peut-etre devrions-nous ré-essayer avec une seule source lumineuse (Flashes OU lumière naturelle).

portrait Serge DurandA bientôt sur artphotoheritage, Serge

Livre photo: Analyse de « Magnum Magnum » de Brigitte Lardinois

Vous avez pu découvrir ma nouvelle page « Bibliothèque photo commentée » dans laquelle je liste les 9 premiers livres photos avec un score global.

Comme je le détaille dans cette page,  le classement est fonction de 3 critères: Art, Technique et Prix.

Pourquoi ce bouquin, et pas le Ansel Adams, James Nachtwey ou Elliott Erwitt? Les plus malins me feront remarquer que Nachtwey n’était pas dans ma liste. C’est vrai, il sera dans la suivante 😉 Préparez vos mouchoirs, c’est du lourd…

Magnum Magnum de Brigitte Lardinois Lire la suite

Mesurer la lumière pour un portrait réussi

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un portrait réussi? Pas facile de répondre…

Est-ce une photo le plus proche possible de la réalité (il faut vraiment montrer toutes ces rides?)

Ou bien est-ce une photo qui est « belle »? Si oui, ce serait très personnel.

Ou alors, serait-ce une photo qui, lorsqu’elle est affichée ou imprimée sur le médium choisi me donne l’impression de se rapprocher fidèlement de ce que j’avais imaginé, pré-visualisé?

C’est ce que nous allons voir dans cet article, avec une attention particulière sur le portrait. Lire la suite

La photo du jour: comment (ne pas!) transformer du noir ou du blanc en gris?

La difficulté quand on veut photographier des sujets très sombres, ou très clair, c’est de ne pas se « faire avoir » par la cellule de son appareil photo qui mesure la lumière en considérant la zone de lumière dont elle tient compte comme un gris neutre à 21%.

Hmm, ça nous aide tout de suite beaucoup ;-(

Pour vous donner une idée, ce gris neutre, c’est ça:

charte gris neutre zone system Ansel Adams

En photo couleur, l’équivalent en luminosité de ce gris serait la paume de la main ou bien la joue d’un visage à l’ombre, voire le goitre de votre belle-mère. Mais en quoi cela peut-il nous aider à faire une  meilleure photo?

Lire la suite

Composer avec des lignes et des courbes: changer de regard

Trouver un sujet intéressant à photographier relève parfois du casse-tête et de l’auto flagellation: « je veux faire une belle photo, je veux trouver LA photo à prendre! Maintenant ».

Oui Maître Lumos, oui…

Ce sentiment d’impuissance, de sécheresse (créative) se manifeste souvent, dans mon cas, en ville. Je me sens plus un photographe de portrait qu’un photographe de paysages urbains, de reportage sur les pavés.

Alors, comment provoquer la muse? Un conseil ou l’autre à partager? Lire la suite

Une photo réussie c’est quoi?

Un sujet, une composition, un traitement en Lightroom ou Photoshop, un gros coup de bol?

Je me demande régulièrement ce qui fait une bonne photo, à partir de quand elle existe. J’ai eu quelques fois l’expérience, agréable, de découvrir qu’une photo (en Raw) me semblait fade, ou inintéressante, puis, après quelques essais en Lightroom, re-cadrage, presets, quelques manettes, boum! LA photo apparaissait devant moi!

Cela peut paraître un peu théorique comme interrogation, mais… avec la facilité de l’ère digitale, la prolixité des photographes en 2011 (nous avons tous, très vite, plusieurs milliers de photos au compteur, après quelques mois), les scripts, les presets dans votre logiciel photo préféré, où les capacités de retoucher ou corriger les taches et les éléments intrus, la question de la substance même de la photo revient très souvent. Voyons de quoi il retourne. Lire la suite

Analyse d’une photo célèbre: « La mère migrante » de Dorothea Lange

Essayons de comprendre ce qui fait qu’une photo, plutôt qu’une autre, attire le regard dès les premiers instants, et reste en mémoire pour toujours. Pourquoi une photo de Dorothea Lange, plutôt qu’une autre de la même époque, sur le même sujet, ne vous quittera jamais…

C’est ce que je vais essayer de couvrir dans ce premier article d’une série sur les photos célèbres avec quelques explications sur les circonstances, l’environnement, la technique, l’histoire du sujet et l’impact que la photo a pu avoir sur le photographe et son modèle, pas toujours volontaire…

la mère migrante Dorothea Lange

La mère migrante de Dorothea Lange

Lire la suite