Archives du blog

Le contraste

Que ce soit en photo noir et blanc ou en photographie couleur, on ne fait jamais que gérer un flux de lumière, et peindre sur la pellicule ou le capteur. L’intensité lumineuse, la force du médium lumière est une donnée importante (je ne parle de composition encore). Le rapport entre les zones plus ou moins éclairées et leurs voisines est appelée contraste.

Différentes écoles de design se sont intéressées au contraste, dont le Bauhaus dans les années 20. Je vais reprendre différents éléments de composition et de positionnement dans cet article, avec quelques exemples, une photo de paysage, de portrait, … Lire la suite

La photo du jour: essayer encore et encore…

J’aime cet endroit de ma maison, avec le corridor d’entrée bien éclairé, et l’arrière plan et son vieux carrelage. Juste la bonne dimension pour y caser mon fils.

L’intention

Je voulais utiliser l’éclairage du jour pour ce portrait, doux, à 11h du matin en Octobre, pour éclairer à la fois le corridor, et le petit salon derrière. Composition classique, en L couché. Je voulais opposer les deux coins BG-HD en créant une diagonale dynamique. J’aime bien les tons moyens chauds, et j’aspirais à un rendu équilibré et doux, donc beaucoup de nuances de gris, un tout petit peu de blancs, et de noirs profonds. J’ai du faire déjà une centaine d’essais de portrait dans cet endroit. Certains mieux réussis que d’autres…

La technique

Mon optique EF préférée, 50mm F/1,8 diaphragme ouvert à F/2.2, je voulais un flou d’arrière plan (bokeh) doux. Temps de pose très lent, 1/10sec. Je savais que je risquais un flou de bougé, mais j’aime parfois ce rendu un peu « indéfini » pour un portrait cadré large. ISO-125 et flash (pour figer mon sujet et donc risquer d’être » trop » flou 😉

Flash en mode réfléchi, sur le mur derrière moi, à moins 1 ou 1,5IL. De cette façon, l’apport de lumière est très dilué. Comme les murs sont blanc cassé, la lumière reste douce.

Travail sur les niveaux, hautes lumières, ombres avec mon logiciel photo, léger recadrage (infime) à gauche et au-dessus. Ajout de grain, correction des défauts de l’optique.

Le résultat

Moyen à moyen bon. Les noirs sont un peu bouchés en dessous de la table, la pose de mon fils n’est pas optimale. J’aime bien le flou d’arrière plan et le rendu des carreaux de ciments, des nuances de gris.

A vous de juger:

portrait fils son noir et blanc composition conseil

Le conseil du jour? ré-essayer, changer de pose (accroupi, incliné, tourné vers la porte…). Certaine photo se mérite.

A bientôt sur artphotoheritage, Serge.

Une photo réussie c’est quoi?

Un sujet, une composition, un traitement en Lightroom ou Photoshop, un gros coup de bol?

Je me demande régulièrement ce qui fait une bonne photo, à partir de quand elle existe. J’ai eu quelques fois l’expérience, agréable, de découvrir qu’une photo (en Raw) me semblait fade, ou inintéressante, puis, après quelques essais en Lightroom, re-cadrage, presets, quelques manettes, boum! LA photo apparaissait devant moi!

Cela peut paraître un peu théorique comme interrogation, mais… avec la facilité de l’ère digitale, la prolixité des photographes en 2011 (nous avons tous, très vite, plusieurs milliers de photos au compteur, après quelques mois), les scripts, les presets dans votre logiciel photo préféré, où les capacités de retoucher ou corriger les taches et les éléments intrus, la question de la substance même de la photo revient très souvent. Voyons de quoi il retourne. Lire la suite

La profondeur de champ (PDC, DOF)

S’il y a une notion qui revient tout le temps et qui pourtant n’est pas toujours bien comprise, c’est de celle-là dont on parle aujourd’hui: la profondeur de champ (défini dans mon glossaire), souvent écrite PDC ou DOF en anglais (depth of field). Nous allons voir dans cet article de quoi il s’agit, ce qui l’influence et comment en tirer profit. Histoire de planifier et réussir ses photos au lieu de subir et pleurer sur son sort… Lire la suite

Les caractéristiques clés d’un objectif, partie 1.

Chaque objectif d’un appareil photo se comporte comme un œil, avec ses caractéristiques propres. Il est important de bien comprendre ces éléments, parce qu’ils détermineront le rendu final de vos expériences, reportages, commandes…

Lire la suite