Archives de Catégorie: Histoire

Photo du jour: Je redoute les portraits de famille…

L’intention

Je voulais une photo entre le catalogue de La Redoute,un peu posée, construite et le portrait de famille, naturel. Avec un beau traitement noir et blanc et une composition en triangle devant un bel arrière plan un peu dramatique.

Technique

Au mois d’août, dans les Alpes, à 14:00 avec un soleil dur (en montagne), mais pas directement sur la tête, car pas au zénith.

ISO-200, zoom grand angle 18-55 à 18mm, f/3.5, mise au point sur le fils en bas à droite. Mesure de la lumière spot sur les rayures bleues de son sweater. Je savais que je convertirais ma photo avec mon logiciel photo préféré.

Re-cadrage et conversion noir et blanc en Lightroom, un peu de vignettage, netteté. Niveaux et Dodge and burning en CS5.

Résultat

Je n’ai pas eu à demander la pose aux garçons, mes 3 fils, ils se sont placés naturellement au bon endroit, la photo est rentrée dans l’appareil sous mes yeux 😉

Le conseil du jour: laisser faire les choses, parfois un « truc » se passe.

portrait fils noir et blanc son

Publicités

Photo du jour: un sacré comédien…

Avoir la collaboration de son modèle, c’est ce qui fait parfois LA différence entre une perte de temps et un énervement, ou une séance de photo agréable et réussie, avec une belle photo à la clé.

Objectif:

J’avais l’intention de faire un portrait d’un de mes fils, dans le couloir principal, avec un éclairage naturel. Je voulais associer la rusticité du cadre, des carreaux de ciments en arrière plan, avec une pose un peu triste, voire mélancolique d’un jeune enfant au visage pas très net après une bataille perdue contre le pot de Nutella.

Technique:

grand angle à 30mm, ISO-200 -> 1/15sec pour avoir un léger flou de mouvement, f/4.5 pour rendre l’arrière plan légèrement flou (pas de trop) grâce à la faible profondeur de champ.

Je savais déjà quel traitement noir et blanc j’allais faire, avec mon logiciel photo préféré (Lightroom): gros contraste, un peu de grain, vignettage afin de mettre le visage en évidence, fermer la photo et renforcer l’impact du portrait.

Pas de flash; léger re-cadrage pour amener le visage à un endroit fort de ma photo.

Résultat:

Je suis content du résultat, surtout quand j’entends mes amis me dire: « Qu’il a l’air triste ce p’tit gamin… » Parce que je sais que mon fils a pris la pose et a fait exactement ce que je lui avais demandé: « prend une tête triste. » 5 photos et c’était dans la boite 😉

portrait enfant triste sad child

A bientôt sur Artphotoheritage.

Serge

Analyse d’une photo célèbre: « La mère migrante » de Dorothea Lange

Essayons de comprendre ce qui fait qu’une photo, plutôt qu’une autre, attire le regard dès les premiers instants, et reste en mémoire pour toujours. Pourquoi une photo de Dorothea Lange, plutôt qu’une autre de la même époque, sur le même sujet, ne vous quittera jamais…

C’est ce que je vais essayer de couvrir dans ce premier article d’une série sur les photos célèbres avec quelques explications sur les circonstances, l’environnement, la technique, l’histoire du sujet et l’impact que la photo a pu avoir sur le photographe et son modèle, pas toujours volontaire…

la mère migrante Dorothea Lange

La mère migrante de Dorothea Lange

Lire la suite

Bienvenue sur ArtPhoto-Heritage

Une photo c’est quoi?

Juste un souvenir, un support à mémoire?

Ou plutôt une création, une démarche, avec un peu de l’auteur, du sujet et quelque chose de plus, parfois, qui relève du génie, ou simplement de la chance.

Un petit bout d’Art, un héritage pour ceux qui suivront vos traces? Lire la suite